Sur le seuil

Je suis assez déroutée par ce livre qui, lui aussi, me rappelle un film. Je fouille les internets et n’en trouve rien, à part une adaptation de 2003 réalisée par Tessier. Du coup, difficile de faire la comparaison 😉
Sénécal, que je ne connaissais que de nom me surprend de plus en plus et j’ai trouvé dans ce thriller fantastique un moment de lecture dont je vais me remettre difficilement.

Allez, un p’tit résumé :
II se nomme Thomas Roy. C’est l’écrivain le plus adulé du Québec. La parution de ses romans d’horreur est toujours un événement médiatique majeur. Or voici qu’on le retrouve chez lui, horriblement mutilé et catatonique.
Tentative de meurtre ou suicide manqué ? Pendant que la police enquête, Roy est placé en observation dans un hôpital de Montréal. Paul Lacasse, le psychiatre qui traite l’écrivain, considère au départ le cas comme banal.
La découverte de faits troublants l’oblige cependant à reconsidérer peu à peu son opinion. Bientôt, ce sont toutes ses certitudes, tant personnelles que professionnelles, qui chancellent.
Car, au-delà du drame de Roy, quelque chose de terrifiant se dévoile lentement, quelque chose d’inimaginable et aux conséquences monstrueuses…

L’écriture est assez simple et porte le coup là où il faut : des chapitres courts, un rythme soutenu et… comme une ambiance de huis-clos où nous suffoquons presque. Nous avons donc Paul, médecin psychiatre qui va nous emmener avec lui dans une quête, à la recherche de la vérité. Dans cette course très particulière, l’auteur ne nous ménage pas : on touche un sujet fragile, la religion et la psychologie, diverses croyances et grandes peurs.

Prenant d’abord le cas Thomas Roy « à la rigolade », l’intrigue se veut de plus en plus pressante pour montrer que rien n’est anodin dans le début de l’histoire. On avance lentement, certes, mais prudemment. C’est d’un coup que tout se déclenche, quand notre psychiatre rentre dans une sorte d’enquête avec une de ses collègues et un journaliste assoiffé de succès. Son rêve ? Écrire un livre sur Roy, son passé troublant, son empreinte en tant qu’écrivain. Il veut alors à tout prix trouver une explication sur ce qui lui arrive et ce qui pourrait en découler.

L’histoire prend alors un tournant tragique, fulgurant et déroutant. C’est à la limite de la gène que je ferme ce livre en me demandant si Sénécal ne serait pas un petit peu Roy 😉

Si, comme moi, vous avez entendu parlé de l’auteur mais n’avez pas creusé plus que ça la question, je vous conseille vraiment cet ouvrage. Je ne saurais pas dire s’il est représentatif mais… Dieu que l’intrigue est génialissime !

Bonnes lectures à tous !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s