Le miroir du damné

C’est avec un peu de regret que je referme le livre co-écrit par JB Leblanc et Frédéric Livyns, un petit régal de 500 et quelques pages : de quoi vous occuper une bonne partie d’un après-midi.

Tout d’abord, en voici le résumé :
Au cœur du massif des Maures, le petit village de Tarsac est le cadre de meurtres sauvages qui font ressurgir la peur et la paranoïa.
Qui est cet assassin particulièrement retors qui ne laisse aucune trace et semble connaître parfaitement ses victimes ?
C’est ce que devront découvrir le lieutenant Courtas du SRPJ de Toulon et Martin Fabre, le chef de la police municipale. Cette enquête les confrontera à des croyances révolues sur fond de sorcellerie et à un étrange miroir qui semble être le cœur de l’énigme.
Mais, dans cette cuvette infernale écrasée par la chaleur, les morts se succèdent à un rythme effréné, et le temps leur manque…

Voilà, alors que ce speech m’envoyait du rêve, je me suis lancée dans la lecture dont les premières pages me laissaient un peu de marbre. C’est sympa, oui, mais ça se traîne… voilà ce que je me disais. Puis d’un coup, nous avons une arrivée de plusieurs personnages, de plusieurs évènements qui se recoupent.

Nous avançons dans les premières lignes sur une meurtre tragique d’un jeune ado revenant de soirée. Sur le chemin, alors qu’il se débrouille comme il peut avec son vélo la nuit tombée, il se fait abattre de plusieurs coups de pierres. (On pourrait croire mais non, ce n’est pas vraiment du spoil, ceci arrive très vite 😉 )

On continue plus doucement avec un agent immobilier qui fuyait son passé alors qu’il apprend le décès de son père. C’est tout naturellement (ou presque) qu’il retourne dans la ville qui l’a vu grandir et qu’il rejoint les murs de sa maison d’enfance. Avec beaucoup de ressentiments, de frustrations et de toutes autres vieilles rancœurs dus aux différents évènements passés au sein de sa famille. Il essaie donc de revenir sur les habitants de cette ville de Tarsac, que ce soit le fermier, l’ancien ami de son père ou encore l’ancien voisin…

Qui pourrait croire qu’il se passerait tant de chose dans cette petite ville tranquille où le crime le plus violent (à ce qu’on peut en déduire) relèverait d’un vol à l’étalage ? La population est en émoi, la peur s’installe et les souvenirs sont là pour rappeler à chacun que cette ville tranquille ne l’a pas toujours été.

C’est d’une plume fluide et avec un langage fourni que les deux écrivains nous guident dans une histoire sombre mêlant enquête, suspense et fantastique. Les pages se tournent rapidement, l’intrigue s’avale. Nous avons une ambiance glauque à souhait en toile de fond qui vient nous glacer de temps en temps.

Alors que les morts se suivent sans se ressembler, nous goûtons avec un plaisir malsain à cette envie de savoir où on veut nous emmener. Même si le titre nous en dit pas mal, on reste accroché aux mots des auteurs et on cherche en même temps que le lieutenant Gérald Courtas la véracité des évènements.
Les personnages sont dans l’ensemble creusés, on apprend tout ce qu’il faut mais surtout sur ceux qu’il faut. Un mélange de superficiel sur certains pour au contraire, avoir un vrai « profil psychologique » sur d’autres nous pousse à vouloir faire le point sur tout le monde. Je vous laisse deviner que tout arrive à point à qui sait attendre ! 🙂

Vous l’aurez compris, encore une fois, je suis ravie d’avoir pu entrevoir l’univers de Frédéric Livyns. Celui de son acolyte m’est plus méconnu mais… à charge de revanche.
Merci à Séma édition de m’avoir permis de me rejeter dans cet univers.

Je vous laisse de mon coté, vous laisser tenter par cette expérience. Un quatre mains aux conditions retors, au fond quelque peu lugubre mais à la forme qui laisse un petit goût de reviens-y. Un caractère bien trempé et une chute qui a le mérite d’être comme on l’attend (à défaut d’être comme on pourrait l’espérer).

Vous pourrez sans problème vous procurer l’ouvrage ici en format papier : http://www.sema-diffusion.com/fr/accueil/47-le-mirr-du-damne-par-jb-leblanc-et-frederic-livyns.html
ou encore ici, en format numérique : http://www.sema-diffusion.com/fr/accueil/48-le-miroir-du-damne-par-jb-leblanc-et-frederic-livyns-ebook.html

 

Bonne lecture à tous ! 😉

 

miroir

Publicités

2 commentaires sur “Le miroir du damné

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s