Mygale

J’ai beau avoir pris le temps de digérer un peu le truc mais… non, en fait, je ne m’en remets pas. Ce livre est un vrai trésor. Coup de cœur ++ qui clôture ce premier trimestre de lecture.

Pour vous donner une idée, vous voilà un résumé : «Alex était parti, après avoir embrassé le vieux. Huit jours plus tard, il attaquait la succursale du Crédit Agricole et tuait le flic. Au village, tout le monde devait avoir gardé la page du journal, avec la photo d’Alex à la Une et celle du flic en famille.»
Bon, je me rends bien compte que ça ne dit pas grand chose mais c’est l’éditeur sui le dit 😉
Alors voilà, on va se faire notre propre résumé : Nous avons deux histoires en parallèle, celle d’Alex, jeune homme qui a donc un mort sur la conscience et qui est recherché activement par les forces de l’ordre d’un coté. De l’autre, nous avons un couple un peu particulier que sont Richard Lafargue, chirurgien plastique de renom et Ève que l’on voit régulièrement à ses cotés. Nous évoluons au travers de deux écrits au travers de leur vie quotidienne.

Ce livre, il est BEAU de par l’écriture de l’auteur en premier lieu. Une écriture qui cible chaque mot, chaque geste, la description est simultanée à l’action, tout est fluide. Cette écriture particulière m’a d’abord surprise puis conquise, l’intrigue m’a happée et c’est d’une traite que j’ai dévoré ces quelques 150 pages.
Vous me direz qu’à ce compte là, ce n’est pas un pavé mais… Justement, plus aurait dégoûter, moins aurait été trop court dans l’évolution des personnages. L’auteur a eu le génie de tout bien doser !

On entre donc dans l’histoire de ce couple dont on ne sait rien. Ève est elle la femme, l’amante de Richard ? Rien ne nous est dit à ce sujet. On sait cependant qu’ils vivent ensemble, on sait qu’ils s’aiment de façon peu commune, qu’elle est semi prisonnière de cet homme et de l’assurance qu’il a sur elle. Il faut dire que ce livre me faisait penser à La guerre des Roses : des gens qui s’aiment trop pour se séparer mais qui ne se supportent pas tout en étant incapables de vivre l’un sans l’autre. L’une attirée par l’art et la musique, l’autre très pris par son travail et dont on ne sait pas grand chose, un être sombre et mystérieux.

En contrepartie, nous avons un homme séquestré on ne sait où, à qui on donne des soins particuliers. Un homme qui va, au fil des pages, nous apparaître comme un être atteint du syndrome de Stockholm. Une personne tellement avide de miettes d’attention qu’il finit par créer un lien, un lien très fort avec son ravisseur. Celui qu’il surnommera donc Mygale.

Dans un troisième volet, nous découvrons donc le jeune Alex, en proie aux forces de l’ordre pour avoir tuer l’un des leurs. Secoué, nous suivrons ce garçon qui voudra profiter du butin pour s’offrir une nouvelle vie.

Tout autant de destins que Thierry Jonquet nous met en scène, tantôt de façon claire, tantôt floue. Une volonté de brouiller les pistes ?
J’aurais eu envers les protagonistes toute une flotte de sentiments. D’abord touchée par Ève, puis compatissante de Richard en ayant peur pour Alex et en étant dégoûtée de Mygale… Et puis tout s’inverse, se bouscule, s’échange pour mieux se renverser. Vous trouverez tout dans ce livre : les plus vils instincts de l’homme, ce qui en découle que ce soit physique, psychique ou encore sentimental, les retournements de situations qui montrent à quel point personne n’est parfait et qu’on est tout voués au pire pour défendre ce/ceux qu’on aime.

Je ne peux malheureusement pas en dire plus mais sachez-le, ce livre est une bombe. Vous passez de l’antipathie à l’empathie en un claquement de doigts. Vous aurez le cœur qui chavire sans parler du cerveau ! Bref, vous aimez les twists finaux ? Ceux qui vont bien et vous laissent parterre ? Vous avez le cœur accroché vis à vis d’une histoire terrible qui pourrait pourtant être un fait divers ? Vous aimez la sincérité et l’Humain dans sa nature entière (pas que le bon ou le beau) ? Ce livre est fait pour vous !!!!
Je ne le recommande même pas, c’est plus que ça…

Bonne lecture à tous !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s