Histoire d’hommes

Je referme à l’instant le petit roman de Thierry Jaëglé, livre de 200 pages qui n’est petit que par sa taille 🙂
Vous voilà pour commencer un petit résumé : Un fait divers, largement relayé par les médias va contraindre Nicolas, jeune quadra, à affronter son passé. L’affaire démarre par un banal accident de la route dont un vieil homme est victime. Les enquêtes qui vont en découler, celles du Capitaine Joly et du jeune journaliste Didier Moreau vont arriver aux mêmes conclusions inquiétantes. Comment vont réagir les deux hommes face au passé trouble de Jules Laedge miraculeusement sorti vivant de son accident ? Quel comportement va devoir adopter Nicolas face à ces trois personnages rencontrés au détour de sa propre enquête ?

Rien que les quelques mots de l’auteur vis à vis de son œuvre vous laissent un goût amer et une intense envie d’en découvrir le contenu. Je me permets donc de les relayer ici même:
« Le cœur de cette histoire est la reconstruction difficile d’un homme qui préadolescent a été abandonné par son père. Pour une part, c’est mon histoire.
Mais les circonstances du drame vécu par Nicolas ne sont ni les miennes, ni celles de mes proches. Cependant, les conséquences de son traumatisme sont comparables à celles que j’ai dû soigner.
Il m’aura fallu beaucoup de temps avant d’engager un travail sur ces blessures. Autant de temps pour les comprendre ! Et encore des années au quadra que je fus pour coucher sur le papier, toutes les émotions m’ayant traversé durant le long travail du pardon.
Ce roman est une analogie de toutes ces étapes de vie. C’est aussi et surtout un plaidoyer contre les non-dits, l’injustice et l’intolérance.
Je le dédie à ma femme pour son soutien et à ma sœur
disparue trop tôt. »

Alors voilà, on part en effet d’un simple fait divers : un accident de voiture conduite par un vieil homme. Ce dernier sera retrouvé aux clôtures d’un pâturage par un paysan local. On se demande où est-ce qu’on va avec si peu d’éléments et pourtant, on se laisse prendre au jeu de ce vieil homme avec qui on sympathise avant l’heure, car on sait qu’il poursuit là un dessein qu’il a en tête depuis longtemps, renouer avec son fils.

On découvre au fil du récit un deuxième protagoniste, Nicolas. Jeune quadragénaire récemment séparé de sa femme et ayant un fils, Tiefen. Toute la colère refoulée d’un jeune homme ayant grandi sans son père, les tourments de quelqu’un qui ne sait pas se confier et encore moins faire part de ses manques affectifs… tous ces sentiments, états d’âme vont être remués, bouleversés, retournés et étudiés à la pince à épiler. Cet homme va être confronté tantôt au doute, tantôt à la compassion, au désarroi, à l’incompréhension. Bref, un homme torturé qui va devoir faire face à son passé.

Ce passé lui sera aussi intimé par un journaliste relativement jeune et qui a suivi l’évènement de près. On verra au travers des pages tournées qu’il a tenté pour le scoop de découvrir qui était ce vieil homme, qu’est-ce qu’il faisait dans les parages…

Enfin, nous arrivons au Capitaine Joly, un gendarme un peu bourru, quelque peu farouche, mais dont on retiendra ici l’humanité. Ce dernier va donc mener l’enquête sur cet accident aux premières vues somme toute banal.

Ce sont ces quatre protagonistes que nous allons suivre dès lors dans une confrontation incessante, dirigée d’un main experte : écriture fluide, ciblée. Des mots bien choisis et une intrigue bien ficelée. Le caractère de chacun a été mis en avant, chaque personnage a sa place  et rien n’est laissé au hasard. Je n’ai pas eu un coup de cœur mais j’ai vraiment passé un agréable moment de lecture ! Je vous recommande ce roman qui se lit très vite et dont on veut connaître la fin alors qu’on ne l’a commencé que de quelques chapitres.

Je remercie grandement Thierry Jaëglé de m’avoir laisser la chance de connaître un peu mieux son univers. N’ayant pas accroché avec la première lecture que j’ai faite de cet auteur, je ne suis qu’encore plus agréablement surprise.
Une belle plume, une histoire originale sous les traits d’un « banal accident », une histoire humaine où les sentiments s’entrecoupent sans être mièvres, bref… Une histoire d’hommes ! 🙂

Bonne lecture à tous !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s