Horizons funèbres

Je viens de terminer l’ouvrage de Michael Fenris qui s’est livré à l’exercice difficile de l’écriture de nouvelles. Un recueil de 16 histoires aussi différentes qu’attachantes.

1- Allula
Nous avons ici une nouvelle ère, un monde post apocalyptique dans lequel les hommes ont subi ou subissent des changements hormonaux. Chaque individu se voit attribué un niveau (matérialisés comme des étages), plus l’évolution est grande, plus le niveau est haut. Au lieu de vivre dans les bas-fonds de ce monde torturé, chaque être rêve de s’élever au niveau supérieur. L’Homme change alors via le projet Allula, un protubérance apparaît sur les sujets « réceptifs ».
Cette protubérance a un prix. Quel est le risque à payer pour obtenir ce que l’on souhaite ? Entre Enfer et Paradis, Prison et Liberté, la limite est fine et la ligne se franchit rapidement !

2- Augustus
Le révérend Flaherty a un camp pour les délinquants notoires, jeunes et moins jeunes où la réhabilitation se fait par la force. À force de travail, de sueur et de sang, le retour dans la Grâce se fait en oubliant ce qu’ils étaient. Dans cette institution où le sexe en règle général est une déviance, la pire de toutes reste l’homosexualité. Alors que l’homme tend vers la rédemption via le champ des âmes, salvateur et annonceur de liberté, nous suivrons nos protagonistes dans une aventure tumultueuse.

3- Chut !
Simon, amoureux transi au premier coup d’œil cherche à trouver l’identité de sa bien aimée, au risque de passer pour un pervers à ses yeux. Connaissons-nous vraiment les gens que nous cherchons et les desseins qui les animent ? L’habit ne fait pas le moine…

4- Coltrane
Joueur de saxo, tombé sous le charme d’une femme mystérieuse à la voix rauque… Voilà, je ne peux vous en dire plus, même si ce n’est pas grand chose, c’est déjà ça de pris 😉
Histoire courte mais bien ficelée, sur laquelle je ne peux m’étendre sans vous spoiler ! 🙂

5- Gipsy spider
Je ne vais pas vous mentir, je suis un peu passée à côté de cette dernière. Elle nous remmène à nos peurs d’enfants, ou au contraire d’adulte dans certains cas. Le vilain monstre caché sous le lit, le serpent qui s’échappe ou encore l’araignée qui… Bref, je n’ai pas accroché ! Sur un recueil complet me direz-vous, il en fallait une ! 🙂

6- Ground zero
Nous avons là un style narratif sur une situation en cours. Bien différente des précédentes, elle reste appréciable par son originalité : les états d’âmes de la victime d’un tremblement de terre.

7- Haruspice
Clémence, femme battue qui s’auto persuade que la situation est de sa faute. Instable, irrité et irritant, son compagnon est machiavélique et totalement hors de contrôle. C’est suite à une de ses colères, motivée par la prise d’alcool, qu’il quitte le foyer. Clémence en profite alors pour aller voir une voyante qui l’aidera et la conseillera pour trouver paix et résilience.

8- Incipio
Inspecteur Incipio, rémunéré pour protéger son patron et le Centre. Toute personne ne servant pas ses intérêts ou lui voulant du mal devra mourir de ce manque flagrant de respect. Jusqu’à ce que dernier découvre l’existence d’un projet… le programme Incipio.

9- Jester
Lilly, jeune fille qui fête son anniversaire tombe littéralement amoureuse de Jester, un vieux pantin de bois. C’est à contre cœur que sa mère le lui achète dans une boutique quelque peu particulière. Nous verrons qu’au fil des jours, la relation qu’entretient Lilly avec Jester va devenir de plus en plus singulière.

10-Kentucky
Kentucky, c’est une jeune femme croisée dans une station service qui entraînera notre protagoniste dans une aventure hors du commun. Entre bon temps et situations stressantes, la relation entre les deux personnages est remarquablement bien transcrite.

11- Mille soleils
Là encore, je ne sais que dire de cet écrit plein de poésie et fort en émotion sans le spoiler. Alors, une phrase me vient simplement : « les hommes se servent des hommes comme de la chair à canon ». Une nouvelle qui n’est petite que par sa taille !

12- Naomie
Récit de la relation très particulière entre Franck et Naomie. Une jeune femme belle, attirante, ayant plus d’un atout dans son jeu et n’hésitant pas à s’en servir, sans foi ni loi pour atteindre ses buts et satisfaire ses desseins. Mais, quels sont-ils ? Que cache cette femme aux multiples facettes ? Tantôt entreprenante, tantôt pudique, elle laisse Franck perplexe, et c’est le jour où il cherchera à comprendre que tout basculera…

13- The night we kill Santa
Nous avons, comme son nom l’indique, un meurtre, celui du père Noël ou du moins, de celui qui le représente à l’instant T, à l’ange de la rue. Kevn, un jeune garçon va y assister et, traumatisé par l’image, prend la fuite seul dans la nuit et le froid. Cette nouvelle nous ramène sur le déroulement d’un jeu macabre, le meurtre de sang froid de plusieurs pères Noël. nous suivrons tantôt le tueur, tantôt les témoins… Une succession des différents protagonistes impactés par l’événement.

14- Sous le sable
Le jeu machiavélique d’une femme blessée. Une chasse aux crabes peu ordinaire… 😉

15- Une demande d’ami
Le pouvoir puissant, addictif et quelque peu effrayant parfois des réseaux sociaux nous guide à travers ces quelques pages. L’histoire de Gary, un homme solitaire et qu’on pense pudique qui se laisse surprendre par une invitation en ami de Chloé, avec qui il va entamer une relation virtuelle… Attention aux faux semblants, tel est pris qui croyait prendre !

16- Welcome to manta beach
Quelques lignes de prose là encore indescriptibles… À lire !

Voilà que le tour est fait, la boucle bouclée. Cet écrit est plein de bons sentiments (parfois de mauvais 😉 ), d’émotions vives et sublimé par une écriture souvent fluide. Cette plume qui s’adapte à merveille au contexte, en fonction des personnages qu’elle encense ou des situations qu’elle dénonce… Il faut en effet lire l’ouvrage pour voir que le jeu de l’auteur a de multiples facettes, et elles sont toutes intéressantes.

Se ferme alors un travail difficile et délicat pour un auteur de roman (exercice bien différent) qu’il prend soin de renforcer par un petit lexique Appendice. Une table des matières où il nous explique pour chaque nouvelle d’où l’idée lui est venue… Bref, il n’y a rien à redire, chapeau bas à l’artiste. Je remercie Évidence édition de m’avoir permis de découvrir l’univers de l’auteur… que je pense aller relire sous une autre forme, celle de ses romans.

Bonne lecture à tous ! 🙂

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s