Alchimistes

Je referme le livre qui m’a généreusement été proposé par les éditions Séma, 344 pages intrigantes pour un roman ésotérique frais.

Vous voilà un petit résumé :
1223, les évêques de Bethléem, en Palestine, fuient la Terre Sainte et trouvent refuge à Clamecy, dans la Nièvre. 1307, des centaines de Templiers sont arrêtés sur ordre de Philippe le Bel. Officiellement, l’Ordre du Temple n’existe plus. 1382, Nicolas Flamel parvient à changer le plomb en or. 1789, deux ouvriers du marquis de Chastenay mettent à jour un intrigant coffret en pierre à Essarois, en Côte-d’Or. 2001, d’étranges parchemins refont surface en même temps que le corps sans vie d’un notaire. S’engage alors une formidable course contre la montre mêlant Histoire occulte et officielle, sociétés secrètes et alchimie. Ou lorsque la légende rencontre la réalité.

Voilà un livre plein de mystères. On retrouve parmi ces pages tout ce qui m’a toujours intriguée, fait « rêver ». Les contes, les légendes et la part de vérité qui s’y mêle sur l’existence et les desseins divers des sociétés secrètes. Ayant parfois un rôle mystique, parfois un rôle politique, elles sont souvent représentatives des secrets sur l’Humanité ou encore l’origine des religions. Persuadés de détenir le savoir absolu, nous parcourons par leur biais des théories innombrables.

Ici, nous suivons la Commission des 25, une société qui détient les secrets de la pierre Philosophale, du St Graal et la recette des alchimistes (dont celle de transformer le plomb en or… ce qui est d’ailleurs un symbole). Croyances ? Mysticisme quelconque ? Vérité ? Où se trouve la limite ? Nous sommes donc plongés au sein de la course de la Rose ligne pour accompagner les Templiers.

Beaucoup d’ouvrages ont vu le jour sur ce thème, et les romans se sont succédés. Mais, l’originalité de celui-ci réside à mon goût dans le fait d’avoir mis des adolescents en protagonistes.

Émilie, qui découvre que son père détient des manuscrits intrigants, se lance dans une enquête un peu spéciale et devient vite obnubilée par ces vastes secrets de l’histoire. Entre prophéties nombreuses, histoires plus ou moins farfelues… on découvre aussi certains points clés de base réalistes. Comme toujours dans ce contexte, il est difficile de faire la part des choses entre fiction et réalité.

Émilie entraînera malgré elle plusieurs de ses amis dans cette aventure sans temps morts. Nous avons donc Tony, William, Romain et Priscilla qui vont s’intéresser à la course.

Un roman plein de bons sentiments, très agréable à lire, accompagné d’une plume fluide et composé d’une intrigue bien ficelée dès lors qu’on s’y laisse prendre.

Les références et la bibliographie à la fin de l’ouvrage en disent long sur toutes les recherches qu’a menées l’auteur.
En remerciant grandement les éditions Séma pour cette découverte rafraîchissante, u Da Vinci Code avec des jeunes pas si crédules bien qu’un peu idéalistes… Bref, une lecture pour palier de façon sympa cette fichue canicule ! 🙂

Bonne lecture à tous !

Vous pouvez le trouver facilement par là –> http://www.sema-editions.com/fr/accueil/120-alchimistes-par-jean-pierre-favard.html (format papier)

Et par là –> http://www.sema-editions.com/fr/accueil/122-alchimistes-par-jean-pierre-favard.html?search_query=favard&results=4 (pour l’e-book)

alchimistes

Publicités

Un commentaire sur “Alchimistes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s