Charlie va bien, ne t’inquiète pas

Lu il y a quelques jours avec entrain, vous voilà le résumé du livre de Christophe Schriber.
Un matin de gueule de bois, Nathan découvre que Louise a disparu avec Charlie, leur fils de cinq ans. Sur la table de la cuisine, une note des plus inquiétantes : « Charlie va bien, ne t’inquiète pas ».
Face à cette disparition soudaine, Nathan ne peut s’empêcher de s’alarmer. Son angoisse augmente encore lorsqu’il l’appelle et tombe sur un numéro « non attribué ». L’aurait-elle quitté ? En quête d’indices, il tombe sur des lettres qu’il n’a jamais reçues et un médaillon encadrant la photo d’un certain Taylor aux côtés de Louise.La jeune femme aurait-elle menti sur son passé ? Ses secrets sont-ils à l’origine de sa disparition ?Nathan va tout faire pour le découvrir, quitte à s’envoler pour New York…Entre l’Écosse et les États-Unis, en passant par la Suisse

Qu’en est-il ? Vous avez là tous les ingrédients d’un thriller plutôt bien ficelé avec une intrigue sympa et une écriture fluide.
Dans un premier temps, nous devons voir le côté original de cette intrigue. Ce que j’aurais pu prendre pour un gros point noir de cette dernière finit par se montrer comme un avantage à l’histoire. On ne connaît pas grand chose de Louise, voire rien. Mis à part les quelques détails que Nathan nous laisse découvrir, ceux qui bercent son quotidien de famille classique dans une vie presque banale. Cette banalité n’est pas si flagrante dès que nous passons les premiers passages, car finalement, nous découvrons en même temps que Nathan que tout n’est pas si simple et que, dans ce qu’il pensait être acquis, beaucoup de choses ne sont qu’un leurre.

Moi qui pensais au début que certains personnages manquaient cruellement de profondeur, je suis rapidement revenue sur ce point au fil de la lecture. Pendant cette dernière, nous nous apercevons très vite qu’il n’y a finalement qu’un seul protagoniste, Nathan. C’est à ses cotés que nous prendrons peu à peu conscience de l’étendue des faits. Un simple post-it griffonné à la hâte va être le seul indice pour Nathan sur ce qui va bouleverser sa vie entière. Quelques indices supplémentaires délivrés avec émoi vont venir combler ses doutes et son envie irrépressible de comprendre ce qu’il s’est passé, et surtout, le pourquoi du départ fracassant de sa femme avec son fils. Tombé dans le désarroi et l’incompréhension, Nathan ne va pas se laisser abattre et va prendre les choses en main pour comprendre et retrouver sa vie. Mais à quel prix ?

En quoi cet ouvrage est-il intéressant ? Il propose une enquête sous forme de « jeu de piste ». Ici, nous allons suivre Nathan non seulement dans sa course contre la montre pour retrouver ses proches, mais aussi à travers des déplacements intrigants. Chaque petite découverte amène Nathan à traverser un océan. La lutte est donc psychologique, émotionnelle et physique. Beaucoup de points sont abordés et les indices tombent à point nommé sur la quête de cet homme malmené.

Alors voilà, au niveau de l’écriture, elle est simple et addictive. Abordable à un public large, elle laisse les yeux glisser et nous ouvre un univers quelque peu cinématographique : des descriptions empreintes dans l’action qui rendent le récit prenant et sans temps morts.
Un petit plus pour ce héros torturé qui souhaite remonter la pente et surplombe la police pour mener sa propre enquête en fouillant passé et présent afin de trouver le dénominateur déclencheur de sa propre chute. Fait-il bien de se mêler à cette affaire étrange ? Cette disparition est-elle finalement volontaire ?

On n’est pas vraiment sur un coup de cœur, mais plus sur une lecture sympa, sans prise de tête, et bien écrite. Celle du genre qui vous laisse l’envie de connaître la suite de l’histoire tout en ayant le décor et les situations qui s’imposent devant vos yeux de par la description. Un livre que j’ai lu avec plaisir sur un après midi trop chaud 😉

N’hésitez pas à vous plonger dans ces lignes qui vous feront voyager entre Europe et USA.
Merci à librinova de m’avoir fait découvrir l’agréable plume de Christophe Schriber, et bonne lecture à tous ! 🙂

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s