Projet Lagom

On va commencer simple : la der’ de couv’.
À la suite d’une initiative citoyenne, un collectif mondial s’est créé afin de retranscrire les souvenirs d’une humanité en proie à l’Effondrement. Le déclin de la biodiversité, la paralysie de la pensée et la transformation brutale d’un monde à l’agonie font craindre le pire. La civilisation vivrait ses derniers instants. Des milliers de citoyens ont choisi de participer à un projet mémoriel et de partager leurs souvenirs. Prophètes de malheur ou témoins décisifs d’une mutation inédite ? Cinq personnages à travers leurs ressentis évoquent ces événements planétaires qui ont façonné le 21e siècle. Venez vivre l’Effondrement à travers cette nouvelle d’anticipation !

J’avais beaucoup aimé Opalescence du même auteur. Alors quelle ne fut pas la bonne surprise quand ce dernier m’a proposé un service de presse 🙂
Dans un style différent mais avec toujours autant de sensibilité, on se penchera ici sur la noirceur des temps modernes qui nous pousse indéniablement vers une fin quelque peu sinistre. Cette fin sinistre, c’est là que nous retrouvons nos protagonistes, une ère dans laquelle tout est poussé à la mélancolie.

Ce livre (attention, ce n’est pas un roman !) est un rappel à l’ordre, une sorte d’alerte lancé du coeur, mais aussi du cerveau, à la catastrophe vers laquelle nous fonçons tout droit si rien ne change. Elle dénonce l’urgence et le désarroi face à une société qui ne cherche plus trop l’essentiel, qui pense l’avoir trouvé, mais à quel prix ?

Bref, ici nous avons 5 récits, du genre épistolaire, qui vont nous conter les mémoires de cette « nouvelle civilisation », de ce qu’elle a vécu, mais aussi de ce qui nous attend. Tant 5 bouteilles lancées à la mer. Nous avons là des témoignages, des prises de conscience, des avancées psychologiques sur ce que nous aurions pu être. Ici, nous avons une leçon (mais sans que l’on soit pris à parti). Du coup, ce livre, il est intelligent, parce qu’il n’y a pas pour autant de cours de donné, pas de leçon de morale envers untel ou unetelle, pas de reproche lancé, juste un constat.

Où que l’on soit, qui que nous soyons, ce constat est faisable par n’importe lequel d’entre nous, et c’est en ça que ce petit livre est choc. La construction est originale et sympa et l’idée derrière est bien tournée. C’est un appel au secours fait avec intelligence et bienveillance. Intéressant, bien écrit, bien pensé… voilà tout ce que l’on pourra retenir de cet ouvrage court mais incisif.

Un tout petit point noir, parce qu’il en faut 🙂
Quelques redondances. Celles-ci ne gênent en rien la lecture, bien évidemment, mais elles apparaissent. Même si je classe cet effet de style dans les points noirs, je me dis qu’il est nécessaire. Elle est aussi la preuve de l’urgence des choses, de l’impact volontaire ou non de nos actes et, encore plus, de la gravité que peut atteindre la situation. Si ce n’est pas encore trop tard, bougeons nous !

Merci à l’auteur pour sa confiance, et encore plus, merci pour ce message lourd de sens et de sensibilité.
Avec ses péripéties, ses voyages, son amour pour le monde, la nature et tout simplement pour l’autre, Amaury Dreher nous donne un panel de récits prenants, intéressants, humbles et touchants. Pas une ligne ne peut vous passer à coté sans vous provoquer une petite chose, un petit pic quelque part…

Du coup, pour en savoir un peu plus sur l’auteur, je vous laisse ici le lien vers son site, de véritables pépites sont à y découvrir, comme les photos sur ses différents voyages réalisés. https://www.amaurydreher.com/

Je ne peux vous en dire plus afin de ne pas dépasser la taille du récit 😀 , mais je vous souhaite de bien bonnes lectures à tous ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s